comment affiner son visage avec chirurgie

Ceux d’entre nous qui ont un visage rond connaissent la difficulté : faire la « tête de canard » sur les photos. Essayer (sans succès) de maîtriser l’art du maquillage des contours. Faire des exercices faciaux, sans succès. Malheureusement, les joues rondes, potelées et en forme d’écureuil sont un problème tenace, impossible à masquer, à dissimuler ou à effacer avec un filtre Instagram. Heureusement, il existe des moyens peu invasifs de se débarrasser des joues flasques et affaissées. Donnez à un professionnel de la médecine esthétique une seringue ou un scalpel, et il pourra re-sculpter et affiner vos traits de façon spectaculaire.

Vous souhaitez en savoir plus sur la façon d’affiner un visage rond ? Lisez ce qui suit pour découvrir deux des méthodes peu invasives.

MÉTHODE N° 1 : ÉLIMINATION DE LA GRAISSE BUCCALE

Vous avez l’impression que vos joues sont trop pleines ? Vous avez envie de pommettes nettes et bien définies ? Si vous répondez par l’affirmative, l’ablation de la graisse buccale est peut-être la solution idéale pour vous. Cette intervention chirurgicale mineure peut aider à affiner les joues rondes, donnant à votre visage une apparence plus étroite et plus profilée.

Qu’est-ce que la graisse buccale ?

La condition héréditaire des joues rondes est causée par un excès de graisse buccale, c’est-à-dire les coussinets graisseux situés juste sous les pommettes. Lorsque ces coussinets sont volumineux, ils peuvent masquer les contours de votre pommette supérieure et de votre mâchoire inférieure. Vous ne pouvez pas non plus vous débarrasser de la graisse buccale par le biais d’un régime ou d’un exercice physique. Les personnes présentant un excès de graisse buccale peuvent avoir des joues dodues ressemblant à celles d’un tamia, même si elles n’ont pas beaucoup de graisse sur le reste du corps.

L’ablation de la graisse buccale me convient-elle ?

Bonne question ! Bien qu’il soit difficile de le dire sans consultation, l’extraction de la graisse buccale peut être un bon choix pour vous si :

Vous voulez que votre visage ait l’air plus mince. Si vous avez des joues rondes, gonflées ou affaissées, l’ablation de la graisse buccale peut être une bonne solution pour vous. Bien sûr, vous devrez consulter un chirurgien plasticien pour vous assurer que la taille de vos joues est réellement due aux bourrelets buccaux, et non à des dépôts de graisse ou à un muscle trop développé de votre mâchoire (le muscle masséter).

Vous avez atteint votre poids idéal. Les bourrelets buccaux ne sont pas les seuls à être à l’origine des joues joufflues : la prise de poids peut également entraîner des rondeurs indésirables. Pour cette raison, l’élimination de la graisse buccale est particulièrement utile pour les personnes qui ont déjà perdu une quantité importante de poids mais qui ne voient aucun changement dans leur visage.

Si vous envisagez de perdre du poids, vous voudrez vous assurer que la rondeur de vos joues est due aux bourrelets buccaux, c’est-à-dire qu’il s’agit d’un problème héréditaire. Pourquoi ? Si vous subissez une ablation de la graisse buccale et que vous perdez ensuite du poids, votre visage risque de paraître plus fin que vous ne le souhaiteriez.

Comment se déroule une intervention d’ablation de graisse buccale ?

L’ablation de la graisse buccale est une intervention chirurgicale mineure, au même titre d’une injection d’acide hyaluronique pour le rajeunissement de la peau du visage ou du décolleté. Cette intervention de chirurgie esthétique est pratiquée sous anesthésie locale, de sorte que vous pouvez rentrer chez vous immédiatement après.

Voici comment cela fonctionne : Tout d’abord, le chirurgien plasticien place un peu d’anesthésie locale autour de votre bouche, comme le fait un dentiste. Puis, il fait des incisions à l’intérieur de vos joues. Il retire ensuite délicatement tout ou partie du coussinet graisseux, en fonction de l’aspect souhaité. Dans la plupart des cas, cette opération ambulatoire dure moins d’une heure !

Et la convalescence ?

Heureusement, le temps de récupération pour l’élimination de la graisse buccale est minime. Après l’intervention, vous devez prévoir de passer au moins 48 heures à récupérer chez vous.

Pour atténuer le gonflement, vous devrez appliquer régulièrement des poches de glace sur vos joues et garder votre tête surélevée en permanence. Pendant les premiers jours qui suivent l’opération, vous devez essayer de dormir en position verticale. (Vous pouvez vous caler dans le lit avec des oreillers, ou dormir dans un fauteuil inclinable).

Autre chose importante à noter : certains praticiens utilisent des incisions intra-buccales, ce qui signifie que vos points de suture seront situés à l’intérieur de votre bouche. Pour cette raison, vous devrez suivre un régime alimentaire mou ou liquide pendant les trois ou quatre jours suivant l’intervention.

Vous pouvez combiner l’ablation de votre graisse buccale par une chirurgie dentaire pour un magnifique sourire assuré !

Quand puis-je reprendre le travail ?

Dans la plupart des cas, les patients peuvent retourner au travail trois ou quatre jours après l’intervention.

Cependant, vous ressentirez un gonflement notable pendant environ sept à dix jours après l’intervention. Si cela vous inquiète, vous pouvez rester à la maison jusqu’à ce que le gonflement disparaisse.

Aurai-je des cicatrices visibles ?  

Non, pas du tout ! Comme votre chirurgien n’utilise que des incisions intra-buccales (à l’intérieur de votre bouche), vous n’aurez pas de cicatrices visibles.

Quand verrai-je les résultats de l’ablation de la graisse buccale ?

Vous pouvez vous attendre à un gonflement, des ecchymoses et une gêne immédiatement après l’opération. Pendant les deux ou trois premiers jours suivant l’intervention, vos joues seront gonflées et sensiblement enflées, mais dès le septième jour, le gonflement commencera à s’estomper. Dans les dix jours, vos nouvelles joues améliorées commenceront à se révéler.

Remarque : il faut du temps pour que votre peau cicatrise complètement et s’installe dans l’espace creusé par le retrait de la graisse buccale. C’est pourquoi le résultat final peut prendre jusqu’à trois mois. (Toutefois, vous devriez avoir une assez bonne idée de l’aspect de vos joues à la fin du premier mois).

Combien de temps dureront les résultats de l’extraction de graisse buccale ?

L’élimination de la graisse buccale offre des résultats durables et magnifiques. Toutefois, en cas de prise de poids importante, il est possible que vos joues retrouvent un certain volume.

Y a-t-il des risques ?

Lorsqu’elle est pratiquée par un chirurgien bien formé, l’extraction de la graisse buccale est une procédure sûre et simple.

Cependant, toute chirurgie comporte des risques. Bien que rares, les effets secondaires peuvent inclure un engourdissement ou d’autres modifications de la sensation, un gonflement prolongé, une lésion du canal salivaire, une asymétrie et une faiblesse temporaire ou permanente des muscles faciaux.

MÉTHODE N° 2 : PRODUITS DE COMBLEMENT + BOTOX/DYSPORT

L’utilisation de produits de comblement pour affiner votre visage peut sembler contre-intuitive, mais il s’agit en fait d’une merveilleuse solution non chirurgicale pour redonner au visage sa forme de jeunesse.

Certains aiment placer des produits de comblement dans les zones des joues où le maquillage a été effectué. Ils préfèrent utiliser soit Restylane Lyft, soit Voluma pour augmenter et lifter. Ces produits de comblement sont spécifiquement conçus pour restaurer le volume afin d’obtenir un profil facial plus jeune. Ils sont souvent utilisés en conjonction avec des injections de Botox pour rajeunir l’ensemble du visage.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Avec l’âge, les joues commencent à se dégonfler et à s’affaisser. Des injections de produits de comblement dermique placées à des endroits stratégiques, peuvent corriger la perte de volume liée à l’âge, en vous offrant à la fois un contour et un lifting. De plus, le fait de donner du volume au milieu du visage crée une forme plus jeune, ce qui donne à vos traits un aspect anguleux plutôt que flasque et arrondi.

L’utilisation du Botox en tandem avec les produits de comblement peut également être extrêmement bénéfique. Le Botox détend les contractions musculaires à l’origine des ridules, tandis que les produits de comblement regonflent les plis et les creux, produisant un effet de lifting. L’utilisation conjointe de ces deux produits est un moyen très efficace de lisser, de lifter et de rajeunir l’ensemble du visage.

Les produits de comblement + le botox/dysport sont-ils faits pour moi ?

Vous êtes peut-être né avec des pommettes bien définies, mais vous avez récemment remarqué un affaissement. Ou peut-être voulez-vous obtenir les pommettes et la définition dont vous avez toujours rêvé, mais que vous n’avez jamais eues. Dans les deux cas, les produits de comblement peuvent être une excellente solution pour vous.

Certains produits sont est abordables et non invasifs, tant pour les hommes que pour les femmes, et peut aider un large éventail de clients à obtenir un volume jeune au milieu du visage. Il est principalement conçu pour traiter les zones suivantes :

  • Pomme des joues
  • Partie supérieure de la joue, autour de la pommette
  • Creux de la joue sous la pommette

En outre, si vous ressentez un certain affaissement mais que vous n’êtes pas prêt à vous engager dans une opération chirurgicale, les produits de comblement sont la solution idéale pour vous. Le lifting peut être assez subtil, mais le résultat final peut changer votre vie.

Que se passe-t-il pendant les procédures de comblement et de botox ? Sont-elles douloureuses ? 

En général, l’administration des produits de comblement prend de 15 à 30 minutes. La douleur est minime, car les injections contiennent de la lidocaïne et sont administrées à l’aide d’une aiguille très fine, ce qui réduit l’inconfort au strict minimum. D’autres mesures complémentaires, telles qu’un pack de glace et une baguette de beauté en or, sont utilisées pour améliorer encore le confort des procédures.

Tout comme les produits de comblement du visage, le Botox ordysportis est administré à l’aide d’aiguilles très fines. La zone est anesthésiée à l’aide de packs de glace topiques et d’un toucher doux. Le traitement ne provoque que peu ou pas d’inconfort pour le patient.

Avec les deux produits de comblement, les résultats sont visibles immédiatement. Encore mieux ? Les patients peuvent reprendre leurs activités normales dès la fin de la procédure, sans temps d’arrêt. Les réducteurs de rides, comme le botox ou le dysport, prennent quelques jours pour commencer à voir des résultats et les résultats complets sont visibles au bout de 10 à 14 jours.  

Qu’en est-il de la récupération ?

Comme indiqué précédemment, vous pouvez reprendre la plupart de vos activités immédiatement après avoir reçu des produits de comblement. Cependant, pour minimiser l’enflure et les ecchymoses, nous vous recommandons d’éviter toute activité physique intense pendant les 24 à 48 heures suivant l’intervention.

Il n’y a pas non plus de temps d’arrêt après les injections de Botox/dysport – les patients peuvent reprendre leur travail et leurs activités habituelles immédiatement.

Quand verrai-je des résultats ?

Les résultats des injections peuvent être observés immédiatement, bien que les résultats complets ne soient pas visibles avant une semaine ou deux. Votre peau peut sembler plus douce, plus arrondie et plus jeune.

Y aura-t-il des effets secondaires ?

Après avoir reçu des injectables, il n’y a généralement pas d’effets secondaires. Les patients quittent le cabinet avec une légère rougeur qui se dissipe dans l’heure qui suit. Il n’est pas rare que les patients ressentent une légère douleur, un gonflement ou de légères ecchymoses (rarement) dans la zone autour des sites d’injection. Utilisez un sac de glace ou une compresse froide pour atténuer ces symptômes.

Combien de temps les résultats durent-ils ?

Voluma/restylane lyft est l’un des produits de comblement les plus durables, avec des résultats pouvant aller jusqu’à deux ans pour certains patients, selon le nombre de seringues utilisées.

Le Botox dans les joues dure généralement de quatre à six mois chez la plupart des patients.